Accueil Actualités Satane Mirza à Monaco
Mar
01
2011
Satane Mirza à Monaco PDF Imprimer Envoyer

Dure, dure la Primo pour les gruissanais de Satané Mirza !

Première épreuve du circuit méditerranéen de par le nombre de ses concurrents, la Primo Cup – Trophée Crédit Suisse est l’une des manifestations hivernales les plus importantes d’Europe.

JUILLET_2010_554Depuis plus de 25 ans, toute l’élite européenne se retrouve en février dans les eaux monégasques pour participer à cette épreuve qui donne le coup d’envoi de la saison internationale monotype. Réservée aux monotypes, cette 27e édition a accueilli plus de 250 équipages, amateurs et professionnels, représentant une vingtaine de nations, soit près de 1000 équipiers venant se confronter dans les douze séries en lice. L'équipage gruissanais de Satané Mirza-Port Gruissan était au rendez-vous.

 

 

 

Mais les caprices du vent ont permis au monotype de participer uniquement à une seule course. Un départ bien difficile pour les 25 surprises qui se disputent sur la ligne les places stratégiques à grand renfort de cris et de contestations. Le comité de course met tout le monde d’accord par un rappel général et une deuxième procédure sous pavillon noir.

Mise au point rapide sur Satané Mirza. Une tactique est définie pour optimiser un départ réussi ce qui va immédiatement renforcer la cohésion de l’équipage. 4e à la bouée au vent, descente sous spi où Satané Mirza maintient sa position jusqu’à la bouée sous le vent. Virement de la bouée en deuxième position, mais grosse interrogation devant la dispersion de la flotte. A priori, il y a une décision à prendre pour choisir la bouée à virer parmi les deux mentionnées dans les instructions de course. Après lecture des documents officiels et discussion sur le bateau, l'équipage choisit la bouée blanche, celle initialement prévue. Grosse erreur ! Ce sera la leçon de la journée : lire avant le départ sur le tableau officiel les avenants aux instructions de course qui prévoient parfois des modifications, et ainsi éviter de finir disqualifié !

Malgré cette erreur stratégique, Henri Maurin dresse le bilan « 1000 kilomètres pour courir une manche de 3 miles nautiques et finir disqualifié au classement, c’est le prix à payer pour retrouver les copains, représenter à l’étranger son port d’attache, se confronter aux équipages, continuer à progresser et à croire à la victoire toujours possible mais souvent aléatoire. C’est aussi l’école de l’organisation et de la patience ».
IMGH_313-1-

A Pâques, pour la prochaine sortie de Satané Mirza à l’international, notre copain Henri emmène ses co-équipiers,  non pas chercher des chocolats à la Trinité sur Mer du 20 au 25 avril, mais porter haut et fort les couleurs de notre club pour une grande première du GYC en Atlantique : Ce sera le « Spi ouest France ».

Mise à jour le Mercredi, 16 Mars 2011 15:02
 

Les événements

Dimanche 28 Octobre
Challenge du GYC course 6
Dimanche 14 Octobre
Trophée de l'Aude, 50 milles (régate en double)
Dimanche 30 Septembre
Challenge du GYC course 4
Jeudi 13 Septembre
départ de la croisière d'automne
Dimanche 09 Septembre
1 Femme, 1 Homme, 1 Voilier
Samedi 08 Septembre
La Solo
Dimanche 02 Septembre
Trophée de l'Aude, étape 3

Dernières Annonces

logo de la ville de Gruissan
Logo de la Fédération Française de Voile
Logo de Gruissan l'esprit du Sud