Satané Mirza: La Grande Motte, avril 2012
Accueil Actualités Satané Mirza: La Grande Motte, avril 2012
Avr
19
2012
Satané Mirza: La Grande Motte, avril 2012 PDF Imprimer Envoyer

LA GRANDE MOTTE :  

du vent venu de ses pyramides, 32 surprises s’affrontent !

Du 7 au 9 avril 2012, c’est une flotte de 32 surprises qui ont investi La Grande Motte avec ses grande-motteorganisations pyramidales. C'est en 1968 que ces dernières surgissent des sables  en plein territoire de chasses et de vignes. Comme toute nouvelle station surgie des sables et de l’imagination fertile, audacieuse et parfois choquante des architectes, la Grande Motte n’échappe pas à la règle et devra compter dans l’avenir sur ceux qui adorent et ceux qui détestent. Pour l’équipage de Satané Mirza, du moment où il y a suffisamment d’air pour gonfler les voiles, de jolis parcours « banane », un comité de course courtois voire avenant et de la bière à l’arrivée, on n’est pas difficile, on aime toujours très fort.

Ce n’est pas notre barreur d’infortune, Julien, plus connu sous le pseudo de « Ju » qui pourra dire le contraire ayant traîné ses « tongs » durant les années mémorables de ses préparations olympiques entre le club de voile, les monitrices et les parcours banane.

 

Nous nous sommes donc très bien intégrés dans ce paysage aux précisions géométriques, au pays du vent et du soleil, bien décidé une nouvelle fois à en découdre avec les plus affûtés de la classe Surprise.

Les 3 jours de courses : Les suisses, …toujours les suisses

Ce championnat démarre fort avec 3 courses sur la première demi journée et avec un peu de mal pour se mettre à fond dans l’épreuve pour l’équipage gruissanais. La météo est peu clémente, du vent, un peu de clapot, le manque d’entraînement qui se fait immédiatement sentir et qui va rendre les manœuvres beaucoup moins efficaces. Il faut aussi le temps d’harmoniser nos actions individuelles avec l’équipage du moment. Une petite journée préalable de mise en jambes aurait sûrement favorisé une meilleure cohésion de l’équipage sur les premiers bords. Les places de 11°, 6°, 3° seront le résultat de cette première journée. L’évolution au classement est encourageante d’autant que les petites mises au point entre les courses commencent à payer. Simplement dommage d’avoir dû réparer (360°) sur la dernière course de la journée pour avoir touché une bouée.

Carnac-20110423-00154

Les jours se suivent et se ressemblent... Beaucoup de vent pour cette deuxième journée et 2 courses seront courues juste  le temps pour Satané Mirza/Port de Gruissan de retoucher la même bouée sous le vent que la veille et de faire tranquillement sa réparation. Quelques bateaux en profitent pour glisser naturellement (les suisses par exemple) et passer devant allègrement. Ce seront au final  2 places de 9° pour cette deuxième journée. Belle journée pour ce troisième et dernier jour de course. Le vent est tombé, la mer est plate. Une place de 12° pour Satané Mirza qui renouvelle les exploits de la veille en venant une nouvelle fois retoucher la bouée au vent et qui perd son temps bien entendu dans la mise en œuvre de cette nouvelle réparation. Nous terminerons la deuxième course de la journée sur une place de 7°. Dernière course qui va clôturer ce championnat de méditerranée « subtilement » dominé, il faut bien le reconnaître, par nos amis les équipages suisses qui s’attribuent les 5 premières places. Satané Mirza/Port de Gruissan devra se contenter de la 8° place au classement général en considérant toutefois qu’il finit 3° bateau français.

Mise à jour le Mardi, 29 Mai 2012 10:24
 

Les événements

Dimanche 28 Octobre
Challenge du GYC course 6
Dimanche 14 Octobre
Challenge du GYC course 5
Dimanche 30 Septembre
Challenge du GYC course 4
Jeudi 13 Septembre
départ de la croisière d'automne
Dimanche 09 Septembre
1 Femme, 1 Homme, 1 Voilier
Samedi 08 Septembre
La Solo
Samedi 01 Septembre
Trophée de l'Aude, étape 3

Dernières Annonces

logo de la ville de Gruissan
Logo de la Fédération Française de Voile
Logo de Gruissan l'esprit du Sud