Accueil Régates Comptes-rendus Solo et 1 femme,1 homme,1 voilier 2014
Sep
15
2014
Solo et 1 femme,1 homme,1 voilier 2014 PDF Imprimer Envoyer

Week-end de régates avec le GYC

Ce week-end des 6 et 7 septembre, le plan d’eau de Gruissan était placé sous le signe de la compétition, avec l’organisation de deux régates par le Gruissan Yacht Club (GYC), représentant la reprise d’activités de la deuxième partie de la saison.DSC 0543R

La Solo, le samedi

Tout a débuté samedi matin à 11 h, pour le briefing d’avant course pour les 14 skippers engagés dans la première épreuve en solitaire, « La solo ». Lors de ce briefing - tout comme ils le feront le lendemain pour la course en duo mixte - Eric Cancel et Francis Consolaro ont détaillé les conditions météo, les marques de parcours et les indispensables consignes de sécurité.

 A 14 h, le départ proprement dit était donné, au large de l’avant-port avec un léger vent de 8 nœuds, soit 14 km/h. C’est Laurent Delmas sur Coyote qui prenait rapidement la tête devant Alain Montanuy sur Rémora. Après 20 minutes de course, les plus rapides pouvaient envoyer leur spinnaker, après un premier bord de près. L’envoi de cette immense voile ballon donnait dans un premier temps un net avantage de vitesse, en direction de la côte, face aux concurrents qui avaient choisi la simplicité de naviguer sous génois et grand-voile.

DSC 0578ROui mais voilà, manœuvrer en solitaire un spinnaker est à la fois complexe et épuisant, surtout par un vent de travers. Surtout quand après avoir rangé son « spi », il faut également renvoyer le génois… Aussi quelques partisans de l’initiale simplicité de la grand-voile ont pu regagner quelques places au détriment des skippers empêtrés dans leurs manœuvres de spinnaker.

L’épreuve comportant trois tours de circuit, les plus courageux – et les plus entraînés - ont réitéré leur manœuvre de spi à plusieurs reprises…

A l’arrivée, saluée comme il se doit d’un coup de corne de brume par le bateau du comité de course, c’est le leader depuis le départ Coyote qui s’impose en 1h52m, devant Rémora et Hélios, le dernier des 14 engagés mettant 2h49m à effectuer le parcours. Il faut signaler enfin que le classement final n’est pas uniquement lié au temps, puisqu’en fonction de la taille de chaque bateau, un handicap est calculé par les juges arbitres. En conclusion de cette première journée de course, Jean Roques, président, a remis au nom du GYC un cadeau à chaque participant lors de la remise des prix conclue, comme il se doit, par le pot de l’amitié.

Duo mixte le dimanche

Les amateurs de régate se sont ensuite retrouvés le lendemain matin, pour le briefing de départ de la course en duo mixte « 1 femme 1 homme 1 voilier ». Et si la veille, Eole avait facilité les choses, en ce dimanche midi à l’heure du départ, c’était la pétole totale ! Avec un vent quasi nul, rendant les bateaux très peu manœuvrant, ce fut donc un concert de cris et autres interjections pour éviter les collisions, quand certains sous l’effet conjugué des vagues et des courants n’ont pas fait marche arrière par-rapport à la ligne de départ. Eole ayant fini de bouder, il fit lever une petite brise permettant enfin à la course démarrer.

DSC 3051RMais il était dit que cette régate du dimanche serait placée sous le signe des épreuves. Après la pétole, un épais brouillard a fait son apparition, réduisant la visibilité à moins de 200 m. Alors pour distinguer la première bouée… Fort heureusement, Coyote – parti en tête comme la veille en solitaire – n’a pas oublié la légendaire solidarité des gens de mer et a communiqué à l’ensemble de la flotte les coordonnées GPS de la fameuse bouée. La course de ce dimanche après-midi s’est poursuivie dans le brouillard, nécessitant une vigilance constante des six bateaux engagés. Au terme des délibérations du jury sur les handicaps, c’est encore Coyote qui s’impose devant Rémora et Pégasus. Ituriel, Tiboulen et Fleur de sel complètent ce classement.

Finalement si cette course du dimanche fut atypique en cet été finissant, cette régate a aussi permis à tous les équipages de pratiquer la navigation sans visibilité, toujours sous la surveillance radio du Comité de course. Et au final, ce fut un excellent exercice qui amènera un peu plus d’expérience en matière de sécurité dans des conditions difficiles.DSCN1602R

Comme la veille, lors de l’amicale réception d’après-course chaque participant a reçu un prix. De plus, chaque dame engagée dans cette épreuve a bénéficié d’un cadeau.

 

Rendez-vous est donné à tous nos régatiers le 5 octobre pour la quatrième manche du Challenge du GYC.

Mise à jour le Vendredi, 03 Octobre 2014 14:23
 

Les événements

Samedi 24 Novembre
Assemblée Générale du GYC
Dimanche 11 Novembre
Challenge du GYC course 5
Dimanche 28 Octobre
Challenge du GYC course 6
Dimanche 14 Octobre
Trophée de l'Aude, 50 milles (régate en double)
Dimanche 30 Septembre
Challenge du GYC course 4
Jeudi 13 Septembre
départ de la croisière d'automne
Dimanche 09 Septembre
1 Femme, 1 Homme, 1 Voilier

Dernières Annonces

logo de la ville de Gruissan
Logo de la Fédération Française de Voile
Logo de Gruissan l'esprit du Sud